Epilation laser et risque de repousse - Dermo Laser Strasbourg

Epilation laser et risque de repousse ?

Picto soins réalisés par médecins

L’épilation laser est reconnue comme étant l’une des seules techniques offrant l’élimination définitive du poil. Si vous envisagez ce type de traitement, il est important de bien en comprendre le fonctionnement : vous ne pourrez en effet pas obtenir une zone complètement imberbe après une séance d’épilation laser.

Ce traitement qui repose sur la destruction du follicule pileux s’étale donc dans le temps. Vous vous demandez peut-être si un risque de repousse du poil existe, ou ce qu’est la repousse paradoxale. Voici toutes les réponses à vos interrogations concernant l’épilation laser et le risque de repousse.

Comprendre le fonctionnement de l’épilation laser définitive

L’épilation laser est qualifiée de définitive car, contrairement aux techniques classiques qui arrachent le poil, le laser détruit le bulbe du poil, empêchant ainsi toute repousse.

L’action du laser repose sur l’émission d’une onde lumineuse qui cible spécifiquement chaque poil et plus précisément la mélanine qu’il contient.

Cette mélanine, qui lui donne sa couleur foncée, conduit le faisceau lumineux et le transforme en chaleur pour détruire le bulbe. Le laser est à son efficacité maximale sur les poils en phase de croissance (appelée phase anagène) car c’est à ce moment-là qu’ils sont le plus chargés en mélanine. Au moment de la séance d’épilation laser, tous les poils de la zone à traiter ne peuvent pas se trouver dans la même phase, ce qui implique de programmer plusieurs séances pour éliminer l’intégralité des poils.

Épilation laser au centre Dermo Laser Strasbourg : il y-t-il un risque de repousse ?

Le principe de l’épilation laser reposant sur la destruction du bulbe, la repousse n’est pas possible. On estime en général que 80 à 95 % des poils traités disparaissent définitivement.

Mais l’élimination n’est pas instantanée et après votre séance de laser vous pourriez avoir l’impression que les poils de la zone traitée continuent de pousser. En réalité, après la destruction du bulbe par l’action du laser, le poil est progressivement éliminé en sortant petit à petit de la peau pour enfin tomber. C’est ce phénomène, qui se produit durant les 15 jours qui suivent une séance, qui peut donner l’impression de pousse du poil.

Qu’est-ce que la repousse paradoxale ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de repousse paradoxale faisant suite à un traitement d’épilation laser. Ce phénomène est assez rare, mais fait partie des effets secondaires possibles.

Il s’agit en fait de la repousse de poils fins (assimilés à un duvet) sur une zone non traitée au laser mais à proximité immédiate de la zone épilée. Cet effet secondaire concerne principalement les zones dites hormono-sensibles comme le cou, les joues ou la mâchoire inférieure chez la femme. Chez l’homme, la repousse paradoxale peut se produire sur le haut du dos et les épaules. Si cet effet secondaire existe, il reste néanmoins assez rare et exceptionnel. En fin de traitement, notre centre Dermo laser à Strasbourg vous permet d’éliminer cet éventuel duvet lors de séances de retouches, sachant que les poils plus clairs demandent des réglages spécifiques du laser.

 

Une question ?
Vous souhaitez prendre RDV ?

Nous sommes joignables :

– au 03 69 24 68 28

– via le formulaire ci-joint

– ou par le Chat en ligne en bas de page

Merci de compléter les champs ci-dessous
J’accepte que mes données soit réutilisées pour être recontacté selon notre politique de confidentialité consultable sur ce lien

* Champs obligatoires